Vert(e) d’envie…

Difficile de trouver des patrons inspirants pour les garçons.  Alors que pour les filles, je n’arrive pas à faire tout ce que j’aurais envie.  Mais quand vient le temps de trouver quelque chose de pas trop banal pour les gars, on a moins de choix.  Je suis pourtant tombée sur ce modèle fantastique de bermudas/pantacourt : j’en suis amoureuse, littéralement.  Tant et si bien qu’après avoir fait une première version pour mon neveu, j’ai mis les petites robes d’été prévues de côté, car ma fille devait absolument en avoir une version pour elle. Pas question de réserver ce patron aux garçons, la version fille est en cours de confection.


En attendant je vous présente la version garçon. Vert, parce qu’aux dernières nouvelles, c’est la couleur préférée de Tommy, mon neveu, dont c’était l’anniversaire. J’adore les petits plis qui parent le genoux tout en rondeurs, le passepoil, les surpiqures, le petit anneau en « D » et le crochet — qui lui permettra de transporter sur lui ce dont il a envie ! Bref — vous l’aurez compris — ces petits détails m’auront conquise !

DSC03343

Il s’agit du patron “Street Gear Bermudas” du magazine Ottobre 3-2012. Il s’agit de mon numéro préféré; je n’ai jamais réalisé autant de patrons à partir d’un seul numéro. Je n’y ai apporté aucune modification, il est déjà parfait — à mon humble avis.  En fait, il y a tout-de-même une légère modification : 2 boutonnières, 2 boutons et l’élastique régulier remplacé par un élastique ajustable.  Ainsi ça sied mieux et plus longtemps… puis les enfants ne se plaignent pas que ça serre !  Le twill de coton provient de Fabricville.

4 5

Il fallait bien un petit haut pour accompagner cette merveille, non ?   Coup de cœur pour la popeline de coton Stenzo provenant de la boutique en ligne L’Oiseau Fabrics.

6 DSC03348

Le patron provient du même numéro d’Ottobre et se nomme Dupond et Dupont.  Je n’ai pas ajouté la bande de tissu contrastant à la patte de boutonnage puisque j’étais d’avis que le motif du tissu se suffisait à lui-même. J’ai horreur des snaps, de les installer… car même avec la pince spéciale, il faut faire preuve d’une force herculéenne — que je ne possède pas (et même lorsque je fais appel au biceps pas nécessairement herculéen de mon chum… bien oui, il lui arrive également de rater son coup). J’ai donc installé de simples boutons blancs — que j’ai d’ailleurs cousus dans la voiture, en route vers sa fête d’anniversaire : pas vite la fille, que voulez-vous !

J’ai confectionné une taille 128, identique à celle de Raphaëlle — malgré qu’elle soit âgée de neuf mois de plus que Tommy : sage décision… ça lui va comme un gant ! J’étais tellement heureuse du résultat lorsqu’il a étrenné son nouvel ensemble.

DSC03359 DSC03362 DSC03360

Verte d’envie, quoi !

En-tete

Publicités

3 réflexions sur “Vert(e) d’envie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s