Petit bonheur à partager

22032017

Aujourd’hui, je ne vous parle pas de couture, de crochet. Oui, un peu… quand-même ! Mais surtout d’amitié. Aujourd’hui, j’ai reçu dans mes courriels cette photo, une photo qui me fait tant plaisir.

Hapiness to share… Today I’m not talking about sewing, crochet? Yes a little! But most of all friendship. Today in my inbox I received this picture, a picture that brings me so much hapiness.


 

Ces trois femmes sont mes amies. Des amies proches de mon cœur ! À nous quatre, nous formons un groupe que nous avons surnommé le « Club des Nanas »! À nous quatre, nous nous faisons du bien l’une l’autre; à nous quatre, nous pouvons compter sur les autres pour nous soutenir… à nous quatre, nous rions jusqu’à n’en plus pouvoir respirer… et ça fait tant de bien ! À nous quatre, nous sommes d’abord et avant tout femmes, avant d’être conjointes, avant d’être mère… et ça aussi ça fait du bien !

Those three women are my friends, friends close to my heart! The four of us we form a group we like to call the « club des Nanas » ( the nana’s club)! The four of us we make each other fell good, feel important, feel that we matter, feel unique, the four of us can lean on each other, the four of us can laugh until we can’t breathe… And that feels so good! The four of us are women before anything else when together, before being a life partner or a mother… And that too feels good!

Je vous montre cette photo aujourd’hui parce que c’est pour moi qu’elles l’ont prise. C’est que, voyez-vous, chacune d’entre elles est emmitoufflée dans un morceau que je leur ai crocheté : Ginette dans son châle bleu et or, Line dans son poncho en coton blanc et Bernice dans son châle corail.

I’m showing you this picture today because they took it for me! It’s because, you see, each of them is wearing something I crocheted for them: Ginette in her blue and gold shawl, Line in her white cotton poncho and Bernice in her coral shawl.

Chacun de ces morceaux leur était dédié, je les ai crochetés en pensant à elles, j’ai mis une dose d’amour dans chaque maille et c’est un bonheur indicible de voir cette photo où elles apparaissent toutes trois habillées d’un morceau de moi !

Each of those pieces were created for them, I crocheted them thinking of then. I put a lose dose in every stitch and it’s a real hapiness to see this picture where the three of them wears a piece of me!

Je me compte chanceuse de les avoir dans ma vie et si heureuse de pouvoir entourer leurs épaules d’un petit morceau de moi ! Je voulais simplement partager mon petit bonheur avec vous XXX

I count myself lucky to have them in my life and so happy to be able to surround their shoulders with a piece of me! I simply wanted to share my hapiness with you! XXX

Le pourquoi de la chose (The Reason Behind It)

IMG_4260

Comme cette semaine c’était relâche scolaire, je me suis payée des vacances pour passer du temps avec Raphaëlle. J’ai, bien sûr, prévu de faire un peu de couture pendant ces vacances, cette fois pour Raphaëlle puisqu’elle n’a pas eu son tour souvent ces derniers temps. C’est en mettant sur papier mes projets de couture que j’ai compris pourquoi je couds moins pour Raphaëlle : c’est qu’elle ne me demande que des vêtements sport. J’avoue qu’il y a peu de défi à lui faire des leggings et des t-shirts – je préfère de loin lui faire des robes – j’ai toutefois promis d’accéder à sa demande. Donc, cette semaine, je vous présente leggings et chandails. Mais je me suis fait plaisir avec les chandails… car je me suis procuré le patron « Trop Top » d’Ivanne Soufflet et je me suis amusée à le décliner en différentes versions. Des t-shirt, oui, mais avec du style ! Au bout du compte, j’ai adoré faire des t-shirt pour Raphaëlle !

This week was spring break, so I took the week off to spend it with Raphaëlle. Of course I had planned to sew a little, this time for Raphaëlle because I’ve been sewing a lot for me lately. Putting down on paper my sewing projects, I realised why I haven’t been sewing for Raphaëlle; it’s because all she asks for are sports clothes. I get a little bored making only leggings and t-shirts, what I really like to make is dresses. But since I promessed her, this week I’m presenting you with leggings and t-shirts. But, I spoiled myself by purchasing the « Trop Top » pattern from Ivanne Soufflet and I had fun trying out the different versions and techniques proposed. T-shirts, yes, but with style! In the end, I had fun sewing t-shirts for Raphaëlle!


 

Les leggings sont tous du même patron, “Slim Girl” du magazine Ottobre (4/2016). Je les avais déjà réalisés plusieurs fois et comme ils lui font bien, j’ai décidé d’utiliser ce patron à nouveau – je crois pouvoir désormais le coudre les yeux fermés !

The leggings are all from the same pattern,  “Slim Girl” from the Ottobre magazine (4/2016). I had made them before, many times, they fit her great so I used that pattern again but I think I can sew them with my eyes closed by now.

DSC05445

Mon premier essai avec le « Trop Top » est le Sweat à motif de bébés tigres : j’ai choisi de faire la version à manches longues avec la technique de l’encolure relevée qui est ma technique habituelle. J’ai fait toutes les finitions suggérées, surpiqûre et biais à l’encolure. Je n’ai pas cousu le biais du col assez proche des bords, c’est un peu moins joli que si je l’avais fait, mais ça donne une finition très propre tout-de-même. Pour toutes les versions, j’ai opté de faire des ourlets rapportés : je les trouve tellement plus jolis.

My first try was the sweatshirt with the baby tigers, I chose to make the long sleeves version and to use the raised neckline method which is my usual method. I overstitched when suggested and used bias tape at the neckline. I should have sewn that bias tape closer to the edge, it would have been prettier but it still looks cute. I hemmed all versions with bias tape simply because I find it prettier.

DSC05449Mon second essai fut le col bénitier en gris avec les revers de manches courtes. J’adore cette version, je crois bien que c’est ma favorite.

DSC05448My second try was the shawl cowl in grey with the cuffed short sleeves. I love that version, I think it’s my favorite.

Puis je me suis tournée vers le blanc. J’ai décidé d’essayer l’encolure rabattue : j’aime bien le résultat, on ne voit pas les marges de coutures. C’est donc tout propret à l’intérieur. Il s’agit de coudre le col sur l’envers : ainsi la marge de couture se trouve sur l’endroit et on rabat tout simplement le col par-dessus pour cacher la marge de couture et on couds ainsi. Comme Raphaëlle a un corps long, j’ai abaissé la taille de 4 cm avant de couper mon tissu.

Next I went with white. I chose to try the fold over neckline, I like the result, it give a very clean finish on the inside since you can’t see the seam or the seam allowance. You have to sew the neckline on the wrong side of the garment. This way the seam allowance ends up on the right side and you just fold the neckline over the seam allowance to hide it and sew it that way. Since Raphaëlle has a long torso, I lowered the waist 4 cm before cutting my fabric.

DSC05451

Puis j’ai choisi le rouge!  Ivanne S donne deux méthodes différentes pour coudre le col bénitier. Avec la version en gris, j’avais utilisé la méthode la plus simple. Pour celle en rouge, j’ai décidé d’augmenter le niveau de difficulté de sorte que la couture n’est pas apparente. Il fallait que j’essaie les deux, je suis faite comme ça ! Mais la version rouge devait être à manches longues – contrairement à la grise – mais les manches découpées sont restées sur ma table… je les ai oubliées !!!

DSC05452

Then I went with red! Ivanne S gives two different method for the shawl cowl, in the grey version I had used the simplest method given, in this red version I used the more skilled one. I just had to try both but did this one was supposed to be with long sleeves while the grey one is short sleeves, but the cut sleeves stayed on the table behind me, I forgot them.

DSC05457

Et le petit dernier, étrangement, est le « Trop Top » dans sa version la plus simple : manches courtes et col relevé (en noir).

And the last one, strangely, is the Trop Top in it’s simplest version; short sleeves and raised neckline (in black).

DSC05447

Il va sans dire que le « Trop Top » va rejoindre le legging « Slim girl » dans mes incontournables : je sens que je vais les réaliser souvent ! Tous les tissus proviennent de L’Oiseau Fabrics sauf celui pour legging blanc, gris et jaune qui provient de Imagine Gnats; le blanc noir et rouge provient, quant à lui, de Fabricville.

Needless to say that the « Trop Top » is undeniably a pattern I’ll come back to, along with the « Slim girl » leggings. I feel like I’m going to make those quite often! All the. Fabricscome from L’Oiseau Fabrics except for two of the leggings, the white, grey and yellow comes from Imagine Gnats and the white, black and red comes from Fabricville.

Décidément !

Habituellement, je couds surtout pour Raphaëlle et j’ai toujours plein de projets pour elle. Mais il semble que ces temps-ci, c’est pour moi – presque à chaque fois – que j’entame un projet. Alors, cette semain,  j’ai choisi d’utiliser ce qui me restait de ce beau lainage vieux-rose pour me confectionner cet Oslo… que je planifie depuis si longtemps. Oslo c’est un cardigan, un patron de Seamwork – encore une fois. Je suis accro à leur patrons, que voulez-vous !?! Je crois que c’est d’ailleurs à cause d’eux que j’ai tant envie de coudre pour moi !

Usually I sew mostly for Raphaëlle, and I have plenty of projects for her. But lately, I’ve found myself sewing the most for me, myself and I. So this week, I’ve decided to use what was left of that beautiful pink sweater knit to make myself the Oslo I’ve planned for so long. Oslo is a cardigan, a pattern from Seamwork once more. I think I’m addicted to their patterns, what can I say? I suspect it’s largely their fault that I’ve been sewing mostly for myself!

dsc05429

Ce patron ? Un charme ! J’irais jusqu’à dire qu’il se met en place tout seul ! Et moi qui croyait – sans savoir trop pourquoi – qu’un cardigan c’était compliqué !?! Décidément, c’est un patron que je vais refaire : encore et encore au cours des prochaines années, Parce que j’adore les cardigans et avec notre météo québécoise ils deviennent souvent une nécessité.

dsc05430This patern? A charm to sew! It feels like it’s assembling itself on it’s own! And ther I was, I don’t know why, thinking a cardigan would be difficult. Without a doubt, this is a pattern I’m going to use over and over in the coming years! I love cardigans and our Québec weathers calls for them quite often, they are a must here!

dsc05431J’ai choisi de ne pas mettre de boutons parce que je porte toujours ceux-ci ouverts. Avec le t-shirt Rio de la semaine dernière, ça me fait un formidable petit ensemble ! Le lainage provient de Fabricville.

dsc05434I chose not to add buttons because I always wear these open. With the Rio t-shirt from last week, I’ll have a beautiful twin set! The sweater knit is from Fabricville.

Histoire de T-shirt

Je ne vous dis pas le nombre de fois où j’ai cherché un t-shirt dans ma garde-robe pour en sortir bredouille. C’est que ça fait un moment déjà que j’ai arrêté d’acheter des t-shirt classiques à col ras parce qu’avec ma corpulence et mon buste, j’ai l’impression de ressembler à une boîte dans ceux-ci.

A t-shirt story. I can’t tell you how many times I’ve looked for a t-shirt in my closet only to come out empty handed. It’s been a while since I’ve bought t-shirts simply because I find that with the body I have, I look like a box in them.

dsc05417

Quand Seamwork, en janvier, a lancé son édition “back to basics”, celle-ci comprenait un patron de t-shirt de base. Comme je n’en ai plus, je me suis dit qu’il faudrait bien que je m’en fasse quelques-uns ! J’ai traîné… et encore traîné – car ce n’est pas très motivant de se faire quelque chose sachant que ça ne nous avantagera pas– puis, fouillant dans mes patrons en quête d’inspiration, je suis tombée sur le t-shirt “Rio”. J’avais totalement oublié que Seamwork avait déjà fait un patron de t-shirt avant et que celui là, avec son petit décolleté et son arrière plus long, avait de bonnes chances de mieux me convenir.

dsc05421

In january, when Seamwork came out with the « back to basics » edition, it included a classic t-shirt pattern. Since I don’t own any and we all need t-shirts in our closet, I told myself I should make a few…and I procrastinated… Then, one day, looking through my patterns for inspiration, I found the « Rio » pattern! I had completely forgotten that Seamwork had publishe a t-shirt pattern before. I thought with the lower neckline and the long back, I though this model was more for me.

dsc05425

Je m’en suis donc confectionné un et, enchantée du résultat, j’en ai fabriqué trois autres. Le noir/orange et le lainage rose viennent de Fabricville, Le bleu de Jo-Ann et le jaune/gris de chez Imagine Gnats. Je suis très satisfaite de mes t-shirts et garderai ce patron sous la main !

dsc05426

Not only did I make one but seing that first result, I made three more! The black/orange and the pink fabrics come from Fabricville. The blue one from Jo-Ann and the yellow and grey one from Imagine Gnats. I’m very happy with my t-shirts and will keep that pattern handy.

Pour Laurence

De temps à autre, les filles du bureau organisent un souper entre collègues. Ça nous permet de mieux nous connaître, de jaser un peu et de solidifier l’esprit d’appartenance à une équipe mais surtout, ça nous permet d’avoir du plaisir ensemble. Quand ça ne tombe pas un mercredi – que j’ai en congé toutes les semaines – je me fais un plaisir d’y assister ! For Laurence… once in a while the girls from the office organize a supper between us. It allows us to get to know each other better, to chit chat a bit and to solidify our sense of belongning to a team. But, most of all, it allows us to have. Fun together! When it doesn’t fall on a wednesday, which I have off every week, I’m happy to join them!


 

En novembre (je crois), au cours d’un tel souper, j’étais assise aux côtés de Geneviève – que je connais un peu moins – et ma grande amie Ginette a mentionné mon blogue. Je leur ai donc un peu parlé de ma couture et de mon blogue. Geneviève, qui a deux enfants en bas âge, m’a alors parlé de pantalons évolutifs. Un pantalon qui grandit avec l’enfant, on déroule tout simplement les bandes de bords côte aux jambes et à la taille au fur et à mesure que l’enfant grandit. Je n’en avais jamais entendu parler, elle m’a donc montré sur son téléphone de quoi il s’agissait et m’a expliqué à quel point c’était populaire : qu’il y avait même un groupe sur facebook qui vendait aux enchères ce type de pantalons ! Elle m’a alors demandé si je croyais pouvoir en confectionner. Pourquoi pas ? Elle m’a amené une paire au bureau; je l’ai conservée quelque temps, examiné sous toutes ses coutures et noté ses dimensions.

In november (I believe) during such an event, I was besides Geneviève, whom I know a little less, and my close friend Ginette mentionned my blog. So I told them a little about my sewing and my blog. Geneviève, who has two very young children, told my then about evolutive pants. A pair of pants that grow with your children. You just unroll the belly and legs bands as they grow. I had never heard of them so she showed me on her phone what they looked like and eben showed me a facebook group that sells then like an auction. She then asked me if I thought I could make some? Why not! She brought me a pair at the office which I studied carefully.

Je me suis vite rendu compte que dans mon immense réserve de tissus, j’avais très peu de bords côte, que j’utilise habituellement en très petite quantité, pour faire un col ou des poignets. J’en ai donc commandé – mais pas assez – j’ai re-commandé… et le temps a passé. J’ai pris une pause d’un mois et finalement, ce weekend, j’ai décidé de m’y mettre.

I soon realised that in my great stash of fabric I hardly had any ribbing because I usually use it in very small quantity. So I ordered some, not enough so I ordered some more and time went by, and I took a month off sewing but, finally, this week end I decided to attack that project.

dsc05410

Ma première paire, je l’ai surnommée la paire Frankenstein parce qu’elle est toute rapiécée ! Au moment de l’assemblage je me suis rendu compte que j’avais coupé le bord côte sans me préoccuper de la direction du strech ! Qu’est-ce qui m’a pris ? Allez savoir ! Et bien sûr, je n’avais plus assez de ce beau vert rayé blanc pour recommencer : j’ai donc découpé, les bas de jambes en deux et je les ai ré-assemblées dans le bon sens. Ça donne une couture là où il ne devrait pas y en avoir. Pour la bande de taille, j’ai décidé de la recouper dans du blanc – ail me manquait un ou deux centimètre de hauteur – mais bon, comme la bande se déroule, je me suis dit que ça ne serait pas si grave. Bof ! Pour un premier essai, c’est quand même portable je crois bien… quitte à ne le porter qu’à la maison !

My first pair I nicknamed the “Frankenstein” pair because it is made from parts and pieces. When assembling the pants I realized I had cut my ribbing on the wrong side of the strecht. What happened? Who knows? Of course I didn’t have enough of that green and white ribbing left so I cut the leg bands and sew them together in the right side and I recut the belly band in white (i was missing one or two cm but since it is meant to be unrolled I figured it would do). For a first try it wasn’t that bad. I think it is wearable, at least at home!

dsc05411

Pour la deuxième version, la rose et rouge, je l’ai réussi pile poil ! Elle correspond exactement à ce que je voulais : pas d’erreur de coupe ici et les bons tissus utilisés.

For the second version, the pink and red, I nailed it! It is exactly what I envisionned, no mistake here and the right fabrics were used.

dsc05412

Pour la troisième, je me suis dit : pourquoi me limiter au bord côte ? L’interlock ou le Double Knit devrait bien faire l’affaire aussi, n’est-ce-pas ? J’ai donc opté de faire les bandes des jambes et de la taille en Double Knit. Je compte sur Geneviève pour me dire si ça tient aussi bien… mais je suis pas mal sûre de mon coup ! Oui, Laurence – à qui sont destinés ces pantalons – est une petite fille… et j’ai osé me servir de tissu noir ! Mais bon, je n’ai jamais été traditionnelle !!! MDR !

For the third pair, I wondered why limit myself to ribbing when I though Interlock or double ribbing would do just as nice a job. So the bands here are made in double knit and I’m relaying on Geneviève to tell me whether or not it does the job. Yes Laurence, for whom I sewed these, is a little girl et I dared use black but hey I’ve never been traditional! LOL

dsc05413

Les tissus proviennent tous de L’Oiseau Fabrics, ma boutique en ligne préférée. Il y a plusieurs patrons de pantalons évolutifs sur le marché, certains gratuits, d’autres payants, mais le plus populaire et celui qui m’a servi de modèle est le Maxaloones de Max & Meena, avec son petit rond sur les fesses : il est trop craquant ! Le petit t-shit ? Un « tumble tee » de Imagine Gnats, un patron tout simple que j’aime beaucoup !

dsc05414

The fabrics are all from L’Oiseau Fabrics, my favorite online boutique. They’re a lot of evolutive pants patterns out there, some free, others not. The most popular is the « Maxaloones » from Max & Meena . It features that adorable bum circle that sets it appart! The t-shirt? A tumble tee from « Imagine gnats », a favorite of mine!

En-tete

Ma robe à plumes !

Il me la faut… maintenant ! Ç’a été ma réaction dès l’instant où j’ai vue la robe Zadie de Tilly and the buttons, sortie jeudi. J’ai résisté à peu près 15 secondes… puis j’ai commandé le patron PDF. Pas question d’attendre pour le patron pochette via la poste. Je voulais absolument la réaliser ce week-end : et c’est ce que j’ai fait ! J’ai mis de côté tout ce que j’avais entrepris la semaine précédente, tout ce qui était déjà coupé et prêt à coudre. Samedi matin, j’ai assemblé et découpé mon patron et samedi après-midi, j’ai cousu ma Zadie. Dimanche matin il ne me restait qu’à faire les ourlets.

My feather dress. I need it …now! It was my reaction the moment I saw the Zadie dress from Tilly and the buttons. This new pattern came out last thursday. I resisted about 15 seconds before ordering the PDF version. No way was I going to wait for the mail to deliver the printed version. I wanted to make it this week-end absolutely. And that’s what I did. I put aside all I had started the week before, all that was already cut and ready to sew. Saturday morning I assembled and cut my pattern and saturday afternoon I worked on my Zadie. All I had left to do Sunday morning was to hem it.

interiorsoutdoor62

Elle vous rappellera quelque chose cette robe – si vous suivez régulièrement mon blogue. Une robe à motif de plumes avec des découpes noires… ça ressemble étrangement à une robe que j’ai fait pour Raphaëlle un peu avant Noël, n’est-ce-pas ? J’ai tellement aimé cette association de deux tissus que j’ai décidé de la reprendre pour moi !

dsc05293

If you’re a regular reader of my blog, that dress will remind you of another one. A dress with feathers and black cut outs, it looks strangely like a dress I made for Raphaëlle a little before Christmas, no? I just love that association of those two fabrics, I had to use it again. The feather fabric isn’t exactly the same but is almost as pretty.

La robe Zadie – avec ses découpes aux côtés – est parfaite pour amincir la silhouette : un avantage que je ne saurais négliger. De plus, comme beaucoup d’entre vous, j’aime avoir des poches, et celles-ci sont larges et profondes ! Cette robe, je la trouve tout simplement charmante. Un peu grande, la prochaine sera d’une taille plus petite. Car, oui, il y en aura sûrement une prochaine : à manches courtes, pour l’été.

With side panels in a contrasting fabric, the Zadie dress gives the illusion of a slimer silhouette. And advantage that I can’t afford to look over. Furthermore, like many of you, I love having pockets and these are large and deep. My finished dress is a little big, the next one will be a size smaller. Yes, there will definitely be a next one, a cap sleeved one for summer.

interiorsoutdoor61Je ne conseille toutefois pas ce patron aux débutantes. Il comporte son lot de difficultés au niveau de l’assemblage… et j’avoue qu’à certains moments j’aurais aimé qu’il y ait déjà un « sew along » en ligne, mais celui-ci verra le jour au cours des prochaines semaines. J’étais contente d’avoir la version PDF et de pouvoir zoomer les images pour en examiner les détails. Je m’en suis quand même tirée sans trop grande difficulté. Les tissus proviennent de L’Oiseau Fabrics et le patron de la robe Zadie est de Tilly and the Buttons.

However I don’t recommend this pattern if you’re a beginner, there are a few difficulties in the assembly of the dress and I admit that a few times I wished the sew along was already on line but it’ll be only in a couple of weeks. I was happy to have the PDF version so I could zoom in on the pictures and see the details. Still I had a good time sewing it! The fabrics are from L’Oiseau Fabrics and the pattern is from Tilly and the Buttons.

cropped-en-tete.jpg

Panne !

Un mois sans coudre un seul point. Un mois parce que je suis resté bloquée sur une fermeture éclair. Le 24 décembre j’ai entrepris un pyjama pour ma mère. Un pyjama tout doux, tout chaud (surtout – car elle est devenue frileuse la maman). Elle acheté le tissu à St-Jérôme et me l’a amené juste avant les Fêtes.
A month without sewing, a month because I was stuck on a zipper. December 24th, I started a pyjama for my mom. A pyjama so soft and mostly so warm for my mom – who is always cold in the evenings. – She bought the fabric in St-Jérôme and brought it over just before the holidays.

Ce fameux pyjama – commencé en début des vacances – n’aura été terminé que cette semaine. Sans juste raison : sauf la paresse. Après tout, ça sert un peu à ça aussi les vacances; c’est d’ailleurs le seul moment où on a le temps d’être paresseuse, non ?!?

That famous pyjama, started in the beginning of my holidays, was finished only at this week without a good reason except that I was lazy. It’s true that vacation is the only time when we can afford to be lazy!

img_4218

Le 24 en après-midi j’ai entrepris ce pyjama : je prévoyais terminer en début de soirée. Une fermeture éclair plus tard… et je l’ai mis de côté. C’est que, voyez-vous, j’ai suivi les instructions et installé la fermeture éclair selon une technique que jamais utilisée : un désastre. Il faut dire qu’il s’agissait d’une grosse fermeture éclair en plastique et je crois que cette méthode est plutôt destinée à une fermeture de taille normale – donc plus délicate. Il s’agissait de bâtir les cotés du tissu ensemble avant de coudre la fermeture dessus et ensuite d’enlever le bâti et… « Ta Dam »… une fermeture avec des bords inégaux. Tout simplement parce qu’elle était trop grosse et je ne pouvais bien voir pour la centrer. Bref… j’ai tout mis de côté, un peu découragée. Une semaine plus tard j’ai décousu la fermeture me disant que j’utiliserais une méthode connue et éprouvée pour l’installer. Mais encore là… j’ai trainé de la patte et ce n’est que mercredi que j’ai complété ce fameux pyjama.

On the afternoon of the 24th, I started the pyjama which I was planning on finishing in the early evening. A zipper later and I put the whole project aside. I followed the instructions and used a method I had never used. A disaster. I have to admit that I had a very large plastic zipper and I think that method is better used with a normal size zipper. I had to baste both side of the fabric together, sew the zipper and then unsew the basting and voilà… Except that I ended up with a zipper with unequal sides because the zipper was too big and I could not see under it to center it correctly. A bit discouraged, I put everything aside. A week later I finally unsewed the zipper thinking I would use my regular technique for zippers to sew it back on correctly. But again I procrastinated and only finished it this past wednesday.

img_4217

En général, j’aime beaucoup essayer de nouvelles méthodes mais cette fois-ci ce fut une catastrophe. Voulant l’installer selon cette nouvelle méthode, j’ai fouillé Youtube et compris qu’il ne fallait surtout pas l’épingler afin d’être en mesure de la soulever en cousant… et s’assurer qu’elle était bien centrée. Victoire ! il est réussi ce pyjama et va très bien à ma maman ! Bref… sans ce petit incident – et le découragement qui s’en est suivi – j’aurai peut-être cousu un peu plus mais là, au moins, je suis reposée et j’ai passé plein de temps à jouer avec Raphaëlle !

Usually I like trying new method but this time was a disaster. I wanted to sew it with that method so I explored you tube and learned that if I didn’t pin it, I could raise it every few stichts to ensure it was centered! Hurrah! It fits my mom beautifully and I’m quite happy with it! I might have sewn more had I not failed with my first attemp with the zipper but at least I got to rest and spend time playing with Raphaëlle.