Bling, Bling !

Une copine couturière m’a fait cadeau, Noël dernier, d’un mètre et demi de Jersey à motif de plumes argentées. Comme j’adore ces motifs — et le côté Bling Bling de l’argenté — elle a fait mon bonheur ! Je me suis mise à la recherche d’un patron que je pourrais réaliser en grande taille avec ce mètre et demi et j’ai déniché le patron Underwood de Sew House Seven qui comprend un top, une mini-robe et une maxi robe.

À friend who also sews gifted me last Christmas with a meter and a half of a feather print jersey, the feathers being silver. Since I love feather prints and I also love the bling bling side of silver prints, she really nailed it! I started searching for a pattern I could make in plus size with a meter and a half and I found the Underwood pattern from Sew House Seven which includes a top, a mini dress and a maxi dress.

J’ai donc confectionné une camisole en taille 22 et j’ai eu amplement de tissu. Au départ, je n’avais fait aucune modification mais elle s’est avérée un peu trop grande sous les bras. Je l’ai reprise d’un bon 3 centimètre de chaque côté. Elle se réalise le temps de cligner des yeux et elle tombe bien !

I made the top in this beautiful fabric in size 22 and I had plenty of fabric. At the start I didn’t make any modifications but when I tried it on it was a little too large under the arms so I took in a good 3 centimetres on each side and now it’s fine. You can make it in the blink of an eyes and the fit is great!

Comme j’étais satisfaite de ma camisole, j’ai décidé de faire également la mini-robe. Cette fois, j’ai modifié directement le patron en enlevant ces trois centimètre sous les bras. Comme j’ai très envie de coudre pour l’été, j’ai utilisé un tissu à motif d’ananas qui fait effectivement très estival. Ce tissu provient de la boutique en ligne L’Oiseau Fabrics qui a toujours de très beaux imprimés en jersey.

Since I was satisfied with my tank top, I decided to make the mini dress as well. This time I modified the pattern directly taking out those 3 centimetres under the arm. Since I am so looking forward to summer I used a very summery pineapple print. This fabric comes from the online boutique L’Oiseau Fabrics who always have beautiful jersey prints.

±¿§÷Ø©#&@§ de Salopette !!!

Dès sa sortie, je savais qu’éventuellement j’allais me faire cette combinaison : Campbell de Seamwork. J’ai acheté le tissu et décidé d’attendre au printemps, me disant que ce serait un vêtement idéal pour cette saison. C’est la septième combinaison que je couds en l’espace d’un an… donc, ça serait facile, n’est-ce-pas ? 

Pas du tout !?!

As soon as it came, I knew that eventually I would sew the Campbell jumpsuit from Seamwork. I bought the fabric for it and waited for Spring, telling myself it was the perfect season for it. It’s the seven jumpsuit that I sew in the space of a year so it should’ve been easy, no?

Wrong, so so wrong.

Pour commencer c’est un patron intermédiaire et il comprend plusieurs détails qui demandent beaucoup de précision. Mais comme si ce n’était pas assez… j’en ai rajouté en choisissant la version « Bonus » pour les membres avec manches longues. J’avoue : j’en ai bavé. Je ne sais pas si c’est moi qui saisissait mal les instructions ce journée là… mais mon découseur n’a jamais autant servi. À commencer par la fente indéchirable, c’est la première fois que je la construit de cette façon là. Toute fière de mon premier essai – tout joli à l’extérieur jusqu’à ce que je regarde l’intérieur : j’avais la queue d’un des deux morceaux qui composent la fente qui pendouillait. Je trouvais ça laid mais bon, c’est en construisant la fente indéchirable de la seconde manche que j’ai réalisé où je pouvais insérer cette petite queue afin qu’elle ne soit visible ni de l’extérieur, ni de l’intérieur. Ainsi, après avoir complété la seconde fente indéchirable, j’ai décousu la première et recommencé. 

It is an intermediate pattern, it comprises many détails that demand precision. As if that wasn’t enough, I decided to sew the member bonus version with the lons sleeves. I admit, I had a hard time. I don’t know if it’s me that was having a bad sewing day but my seam ripper sure was busy. It started with the sleeves placket. It was the first time I constructed them with this specific method. I was all proud of my first try which looked very pretty on the outside until I looked at the inside. There was the tail of one of the placket piece hanging there. I thought it was ugly and was surprised by the result. While sewing the second placket I figured out where I could insert that tail so it wouldn’t be visible on the inside either. So after having finished the second placket, I took my seam ripper, and started over.

Mais je n’étais pas au bout de mes peines. Je n’ai pas remarqué dans les instructions que l’illustration avait changé entre deux étapes pour l’assemblage du poignet, alors j’ai cousu le morceau entoilé du poignet du mauvais côté, je m’en suis aperçue seulement quant est venu le temps de le retourner. J’avais déjà réduit ma marge de couture et coupé les coins pour tout retourner. Me voilà donc à nouveau en train de découdre. Mais une fois le morceau décousu, voilà que je réalise que j’ai par erreur cousu l’envers du tissu sur l’endroit de la chemise pour l’autre morceau du poignet. Bien sûr, la différence est minime, il faut y regarder de près pour voir quel côté est l’endroit. J’aurais pu le laisser comme ça, personne ne l’aurais remarqué mais moi je l’aurais su. J’ai alors également décousu ce morceau pour recommencer les poignets au complet. Là j’ai pris une pause; et remis au lendemain la construction des poignets. 

As if that wasn’t enough, I didn’t realized that the illustration had changed between two steps in the instructions for the wrist cuffs, so I sewed the interfaced piece on the wrong side. I graded my seam allowance and cut the corner to turn them and then realized my mistake. So I pulled out my seam ripper again. Once that was done, I noticed that the first piece of the cuffs on one of the sleeves was sewed on the wrong side, what should have been the inside of the fabric was on the outside. The difference was hard to spot and I could have left it that way and no one would have noticed, but I knew and it would have bothered me, so my seam ripper was again called for. When the time came to start the cuffs over, I decided to take a break and told myself I would start again tomorrow.

Le lendemain : ma machine à coudre commence à faire des siennes et ne veut pas prendre les épaisseurs. Elle me fait des petits nids de fils sur l’envers… je l’ai nettoyée, changé l’aiguille, la canette et ré-enfilé trois fois : rien à faire. J’y ai passé deux bonne heures pour abandonner pour ce soir-là. Le weekend venu, je re-démonte ma machine, la nettoie à nouveau, réenfilé… puis ouf : elle veut bien! Jusqu’à ce que j’en sois à surpiquer la parementure au niveau du col : trop d’épaisseur pour ma machine. Je me suis rabattu sur le point chaînette de ma coversticht pour terminer la surpiqûre. Et là je me suis aperçu que j’avais malheureusement pris dans ma couture une partie de la parementure qui ne devait pas y être : j’ai donc décousu à nouveau et repris. Je ne vous raconte même pas tout : on peut quand-même affirmer que coudre cette combinaison ça été l’enfer. Pourtant c’est un super patron, les instructions sont claires, c’est moi et ma machine qui n’étions pas en forme.

The following day my sewing machine added to the difficulties, it was making little nests of thread on the under side. I cleaned it, changed the needle, changed the bobbin, ré threaded it’s multiple times and played with the tension. Nothing helped. I tried to fix it for 2 and a half hours and finally just gave up for that evening. When the weekend came , before trying it, I cleaned it again, and retreaded it and it worked! At least until I got to edge stitching the facing to the collar, at that point it was just too thick for my machine so I used the chain seam on my coversticht to finish the edge stitching. And then I noticed that by mistake I had caught the bottom part of the facing in my seam so I took my seam ripper out again and stared over. I’m not even telling you everything but let’s just say that sewing that jumpsuit was hell. But it is a great pattern, the instructions are clear, it’s me amd my machine that weren’t top shape.

J’ai fait une taille 20 sans modifications dans un twill de coton japonais de la boutique Blackbird Fabrics. Une fois essayé mon conjoint m’a dit qu’elle était très jolie, alors peut-être qu’après tout ça valait la peine de passer au travers de tout ça mais j’avoue que si c’était toujours comme ça j’arrêterais de coudre et me mettrais à la cornemuse. Une chance que ce n’est pas le cas.

I made a size 20 without any adjustment in a Japanese coton twill from Blackbird Fabrics. Once I tried it on , Marco, my other half, told me it was really pretty, so maybe it was worth going through all this to get to this result but I admit that if it was always like that I would stop sewing. Luckily it’s not the case.

La poisse !

Ce n’est pas tous les projets qui se déroulent bien ! De temps à autre, un incident survient et… tout est compromis ! C’est ce qui m’est arrivé avec la robe Debra de Fibremood. J’étais tellement concentrée à couper dans la marge de couture de mon « V », que j’ai oublié que j’avais deux épaisseurs… la poisse, quoi !!! J’ai coupé au beau milieu du dos de la robe. Il fallait, bien sûr, que je cache ça ! J’ai essayé croquet, biais, dentelle, noeud, etc. Au bout du compte, la moins pire solution était cette fleur… ce n’est pas idéal — mais au moins la robe peut se porter — surtout que j’adore le tissu.

Not all projects go well. Once in a while a mishap happens… that’s what happened with the Debra dress from Fibremood. I was so focused cutting the seam allowance for the V in the back that I didn’t notice I was holding two layers of fabric.  I cut through the back of the dress a little besides the middle. I tried ric-rac, bias tape,lace, bow, etc. Finally the better solution was a flower appliqué below the V… it wasn’t perfect but was the best I could do under the circumstances. 

La Debra, donc : une robe toute simple à l’avant avec un décolleté en v et des fronces à l’arrière. C’est le deuxième patron Fibremood que je couds; comme je suis abonnée, ce n’est certainement pas le dernier. J’ai fait en taille XXL : elle taille bien, je suis en général contente du résultat. Une seule chose m’ennuie, j’ai posé les liens à l’endroit exact indiqué sur le patron mais ils sont beaucoup trop hauts — comme vous pouvez le constater. Je vais définitivement les descendre, ou carrément les enlever. Par contre, j’aime beaucoup ce décolleté au dos. 

Fibremood’s Debra is a very simple dress from the front but with a v neckline in the back and plenty of gathers. It’s the second Fibremood pattern I sew but not the last as I subscribed to the magazine and get 5 free patterns with every edition. I made a size XXL, it sizes well, I am quite happy with the general result! There’s only one thing that bothers me… the bar straps are way too high, I feel strangled. I’m definitely going to lower them but I did exactly follow the markings on the pattern to attach them!! I might simply cut them out. I do definitely love that V neckline in the back though.

Une robe toute simple à l’avant mais avec des points d’interêt à l’arrière… et en plus elle a des poches ! Bref, à part ma gaffe et le fait que les liens soient trop haut, je suis très heureuse du résultat.  Comme je me suis abonnée à Fibremood, j’ai droit à cinq patrons gratuits par édition. Je vais donc en coudre plusieurs autres.

It’s a very simple dress in the front with all the wow factor in the back! And on top of that it has pockets! Besides my mishap and the ties being too high I am very happy with the result! I expect to sew many more Fibremood patterns!

La petite robe noire

C’est connu, voire archi-connu, toute garde-robe doit absolument avoir sa petite robe noire. Parce que la petite robe noire c’est… un passe-partout ! Chic quand il le faut, mais peut s’adapter à toutes les circonstances. De jour, de soir, avec ou sans talons, avec ou sans bijoux, elle convient à toutes situations !

It’s know and renowned, in a wardrobe, one absolutely needs a little black dress. Because the little black dress is appropriate anytime and anywhere. Chic when needed, it can adapt to any situation. Daytime, nighttime, with or with heels, with or without jewels, it is great all the time!

J’en avais besoin d’une telle robe dans ma garde-robe et la Georgia de Seamwork était exactement ce dont j’avais envie : une robe toute simple ayant du style. Comme elle a une découpe empire j’en ai profité pour utiliser deux matières différentes, lin et simili cuir. Le lin provient de la boutique en ligne Blackbird Fabrics et le simili-cuir de Hobby Lobby — j’en ai fait l’achat lors d’un voyage en Floride, il y a quelques années.

I needed such a dress in my closet and the Georgia from Seamwork. Is exactly what I was looking for; a stylish yet simple dress. I took advantage of the empire waist to use two different fabrics; linen for the top and faux leather for the bottom. The linen is from the online boutique Blackbird Fabrics and the faux leather comes from Hobby Lobby from a vacation in Florida a few years ago.

J’ai réalisé en taille 20 sans aucun ajustements mais je crois que j’aurais pu facilement faire en taille 18… avec un meilleur résultat. Pour réaliser facilement l’ourlet en arrondi j’ai utilisé un petit truc dont je ne me souviens plus la provenance : j’ai d’abord piqué au point droit, là où je voulais que le tissu se plie pour former l’ourlet, puis j’ai plié avec facilité réalisant cet ourlet arrondi sans mauvais plis ou poches. Vous l’essaierez : ça fonctionne à merveille !

I made a size 20 but I think I could have easily made an 18 with a slightly better result. To sew the rounded hem I used a little trick but I don’t remember where I learned about it. I used a straight stitch to sew a seam where I wanted the leather to fold for the hem, them I folded it on that seam, it went smoothly without any pucker and I simply sewed the rounded hem. Try it it works so well for rounded hems.

Quoiqu’il en soit je suit bien contente de ma petite robe noire : elle tombe bien, et est confortable, un passe-partout idéal pour pleins d’occasions. Si vous vous demandez ce que je tiens dans mes mains sur les photos, c’est la laisse de mon chien Spip !

All in all I’m quite happy with my little black dress, it falls beautifully and is very comfortable, it will be a key garment in my wardrobe. If you are wondering what I’m holding on to on the pictures, it’ my dog’s leash!

Mæve & Cal

On néglige trop souvent de se procurer ou de se faire une jaquette ou un pyjama… tout en se disant qu’un ample t-shirt suffit. Pourtant on est si bien en pyjama et on se sent tellement plus jolie que dans un simple t-shirt. Ce mois-ci, Seamwork a vu à la chose car les deux nouveaux patrons sont des vêtements de nuit. Mæve est une robe de nuit aux bretelles ajustables et Cal est un pyjama composé d’un short et d’une jolie camisole. 

We often overlook nightwear, whether buying or sewing it, telling ourselves that an oversized t-shirt will do. But we are so comfortable wearing Pajamas a d fell so much prettier than when simply wearing a t-shirt. This month Seamwork presented two new patterns which are both nightwear. Mæve is a nightgown with adjustable straps and Cal is a pyjama made of shorts and a racer back tank top.

Pendant la période des fêtes je m’étais confectionné des pyjamas d’hiver mais je n’avais pas grand chose en vêtements de nuit pour la chaude saison : problème réglé ! J’ai commencé par Mæve… puis je me suis ensuite laissée tenter par Cal.

During the Holiday period I had made myself winter Pajamas but I didn’t have much in term of warmer weather, problem solved! I started by Mæve but then was also tempted by Cal afterward.

Mæve est une nuisette à bretelles ajustables avec soutien-gorge intégré et une petite fente toute sexy sur une des cuisses avant. Elle est charmante et ne pose aucune difficulté — si ce n’est qu’il faut avoir sous la main les bretelles de soutien-gorge et les anneaux pour les rendre ajustables. Heureusement : j’avais déjà tout dans ma réserve ! 

Mæve is a short nightgown with adjustable straps and a shelf bra and it features a thigh slit which gives it a little sexy side. Mæve is charming and doesn’t have any difficulties but you have to have the bra straps and hardware required to make them adjustable. Luckily I had everything in my stash!

En ce qui concerne Cal, il peut y avoir une petite difficulté à réaliser la patte de boutonnage en tricot et surtout d’y faire les boutonnières sans que le tissu vague. J’avais espéré contourner le problème en apposant des boutons-pression mais… pas de chance, ça vague un peu — mais ce n’est pas très grave !

For Cal there is a little difficulty in making the button placket in knit and especially in making buttonholes in it without any waves. I thought I would go around the problem by using snaps instead of buttons but it still ended up a little wavy, not that it bothers me much.

Pour Cal et Mæve, j’ai utilisé des jerseys de coton de ma réserve qui, à l’origine, viennent de L’Oiseau Fabrics. Dans les deux cas, c’était des tissus que j’aimais et avait achetés pour moi… mais je n’avais pas encore trouvé de projet convenant à chacun. C’est fait et je suis bien contente du résultat ! 

In both cases I used cotton jersey knit from my stash which originally come from L’Oiseau Fabrics. Both were fabrics I like but for which I hadn’t found the perfect project until now, it’s done, and I’m quite happy with the result!

Salopette bis

Je vous ai déjà parlé de mon abonnement à la boîte mensuelle de couture IndieStitch ? J’ai souscrit à un abonnement de six mois et en suis au troisième mois. Jusqu’à présent, j’ai beaucoup de plaisir à réaliser les patrons et à découvrir les surprises incluses. Bien hâte de voir ce qu’ils offriront pour les mois à venir. Heureusement, on a la chance de sauter un mois si le patron ne nous plaît pas… ou si on l’a déjà. 

I talked before of my subscription to the IndieStitch sewing monthly box, I subscribed for six months and this is already the third month. Up until now I have a lot of fun sewing the patterns and discovering the included sewing « surprises » in the box. Can’t wait to see what they’ll offer in the next months. It’s fun that we can skip a month if we don’t like the pattern or if we already own it.

Pour la boîte de mars, le patron est la salopette Yanta de Helens’ Closet. J’ai déjà réalisé une salopette pour moi l’automne dernier – la Burnside Bibs de Sew House Seven – que j’adore ! Alors, il va sans dire que j’étais partante pour une autre salopette. J’avais vu la Yanta un peu partout sur les médias sociaux et elle me tentait. Le tissu proposé était un twill de coton en trois couleurs; Olive, corail et beige. Comme mon autre salopette est khaki, je me suis laissé séduire par le beige parce que plus neutre… quoique le corail me faisait de l’œil.

For the March box, the pattern is the Yanta Overalls from Helens Closet. I already made a pair of overalls for myself last fall; the Burnside Bibs from Sew House Seven. I love them so much of course I was willing to sew another pair of overalls. I had seen the Yanta all over the social media’s and I was tempted by it. The proposed fabric was a cotton twill in three colors; olive, coral and beige. Since my other pair is Olive, Iopted for the beige although the coral tempted me all along.

C’est un long projet et je l’ai réalisé du début à la fin en une seule journée : commencé tôt le matin et terminé en début de soirée. J’ai ajouté 5 cm à la bavette avant pour tenir compte de mon buste— une chance ! Il s’en fallait de vraiment peu pour que les bretelles soient trop courtes. J’ai posé les boutons tout au bout des bretelles et n’aurait pas pu me permettre un centimètre de moins pour pouvoir m’asseoir confortablement. 

It’s a long project but I made it all in a single day, I started early in the morning and finished in the early evening. I added 2 inches to the front bib to take into account my breast, it’s a good thing I added those inches because the straps were hardly long enough. I sewed the buttons at the ends completely of the straps and had I had an inch less the straps would have been too short and I wouldn’t have been able to sit comfortably.

La fermeture éclair invisible sur un des côtés était optionnelle… mais j’ai préféré ajuster un peu plus la salopette et l’ajouter. Je l’ai doublée en coton à motif pour le plaisir mais aussi pour diminuer l’épaisseur à cause de certaines coutures qui, à certains endroits, comportent plusieurs épaisseurs. Soyez prévenues : c’est un vêtement long à assembler. Le montage des bretelles-arrières demande de la précision pour obtenir un beau résultat. Les instructions présentent une façon de les assembler; sur le site d’Helens’ Closet elle présente une alternative qui me plaisait davantage et que j’ai employé. J’ai donc assemblé complètement la doublure et une fois cette étape terminée j’ai inséré les bretelles dans les trous laissés à cet effet. 

The invisible zipper on one of the sides is optional but I preferred adjusting a little closer to the body and adding the zipper. I lined it in quilting cotton for the pleasure of the print of course but also to diminish the thickness for certain seams which in certain places get very thick. I strongly recommend to grade the seams. Be warned it’s a long garment to make. The instructions offer one way to assemble the straps to the back bib but there is an alternative on the Helens Closet website that appealed to me more. So I ended up assembling the facing first and then inserting the straps in the holes left for this purpose.

Résultat final… je ne l’aime pas autant que la Burnside Bibs. Tant qu’à poser la fermeture éclair j’aurais peut-être pu l’ajuster un peu, il me semble ?!? Je sais qu’elle devrait être un peu ample mais ne suis pas convaincue qu’elle m’avantage… quant à la longueur, je ne l’ai pas modifié m’attendant à ce qu’elle m’arrive à mi-mollets ! Mais elle se rend aux chevilles :  je la porterai peut-être roulée ou bien je la raccourcirai , je n’ai pas décidé encore. Pour le moment j’ai fait un tout petit ourlet.

The final result… I don’t like it as much as the Burnside Bibs. I might have adjusted them a little closer to the body since I put the zipper on anyways? I know it should be a little loose but I’m not convinced it’s to my advantage … concerning the lenght, I didn’t modify it at all thinking it would hit well above the ankle but it reaches the ankle, I’m not sure if I’ll wear it rolled up or if I will shorten it, I haven’t decided. For now I made a small hem.

★ ★ ★

Pour l’accompagner, j’ai réalisé le t-shirt Vita de Fibremood dans un restant de velours bourgogne que j’avais utilisé pour coudre une robe à Raphaëlle il y a deux ans (alors qu’elle voulait encore que je couse pour elle). Ce modèle présente une encolure en V; j’avoue que j’ai un peu galéré avec ce fameux V… mais je soupçonne que c’est à cause de l’épaisseur du velours qu’il est plus difficile à réaliser. 

To go along with it, I made the Vita t-shirt from Fibremood in a velvet remnant that I had used to make Raphaëlle a dress two years ago ( when she still wanted me to sew for her). That model has a V neckline and I admit I had a hard time with that V which is probably due to the thickness of the velvet that made the V more difficult to make.

C’est le premier patron du magazine Fibremood que je réaliseè j’en ai téléchargé plusieurs qui n’attendent que mon bon vouloir car je me suis abonnée au magazine. L’abonnement nous permet de télécharger cinq patrons gratuits et j’avoue que c’est difficile de choisir parmi d’aussi beaux modèles. De plus ils se font tous en grandes tailles!

It the first pattern from the Fibremood magazine that I sew but I downloaded many which are in my sewing queue because I subscribed to the magazine. The subscription allows me to download 5 patterns from the magazine for free and I admit that it was difficult to choose amongst those beautiful garments which all come in plus sizes as well!

Tandem de Tops

Maintenant que je me suis cousu deux paires de pantalons, j’ai besoin de tops pour aller avec.  Ça faisait un bout de temps que la blouse Emmie de Seamwork me faisait de l’œil mais je la trouvait un peu courte alors j’ai décidé de l’allonger de 20 cm afin qu’elle fasse plus tunique car j’aime bien cacher mon ventre.  Après coup je trouve que j’aurais du l’allonger de 30 cm mais bon ce qui est fait est fait.  J’ai gradé entre les tailles 20 et 22, au niveau des épaules car les miennes sont étroites.  Étant donné l’ampleur de la blouse je n’ai pas eu besoin de faire d’ajustement à la poitrine.  J’ai suivi les instructions pour la longueur de l’élastique qui fronce le col mais je crois que ça aurait été plus jolie si l’élastique aurait été un peu plus court ce qui aurait résulté en plus de fronces.

Now that I’ve sewn two pair of pants of pants for myself, I need tops Togo with them.  I’ve been looking at the Emmie blouse from Seamwork for a while but I found it a little too short for my taste as I like to hide my belly under tunics.  I decided to lengthen it by 20 Cm, now I think I should have gone with 30 Cm but what is done is done.  I graded between sizes 20 and 22 because I’ve got narrow shoulders.  Since the blouse is loose I didn’t need an FBA.  I followed instructions for the lenght of the elastic that gathers at the collar but I think it would have been prettier with a shorter elastic which would have given more gathers.

Le tissus utilisé est un coton fin (lawn) japonais qui provient de la boutique en ligne Blackbird Fabrics.  J’adore ce motif à fleurs, il me fait penser aux années ‘70.  Je n’ai pas encore décidé si j’aimais ou non cette blouses sur moi…

The fabric I used is a Japanese cotton lawn that comes from Blackbird Fabrics. I love that flower prints which reminds me of the ‘70s.  I still haven’t decided whether or not I like this blouse on me…

Le second top est un chandail à col baveux. J’adore ce type de col, je n’aime pas beaucoup être serrée au niveau du cou.  Le patron provient du magazine Burda Plus, il s’agit de l’édition automne/hiver 2015.  Ici je n’ai rien ajusté les manches tombantes et l’ampleur du corsage me plaisaient tel quel.  Par contre le patron demandait de laisser les bord à ras ce que je n’aime pas donc j’ai fait des ourlets au bas et aux manches.

The second top is a sweater with a large cowl which I love because I don’t really like to wear anything tight at the neck. The pattern comes from the French edition of the Burda Plus magazine, Fall/winter 2015.I didn’t adjust anything, I liked the sleeves and the bodice as is.  On the other hand the pattern requested that we leave the sleeves and the bottom raw, I don’t like that I find it makes the garment look unfinished so I hemmed everything.

Le tissus utilisé est un sweat à bouclettes tout doux contenant un fil lurex argent qui lui donne ce petit côté « bling bling » que j’adore.  Le tissus provient de Floride, je l’ai acheté lors d’une visite au Hobby Lobby de Daytona lors de vacances là-bas.  C’est un morceau que je sais que je porterai beaucoup.

The fabric I used is a French Terry with a little bit of silver lurex in it for that « bling bling » effect that I love.  I bought it while on vacation in Florida in the Daytonàs Hobby Lobby.  I know I’ll wear that sweater a lot.

Les Dessous de la Couture

Être couturière c’est accumuler du tissu soit, mais également amasser des retailles de tissus qui sont trop grandes pour être jetées et trop petites pour faire un autre vêtement.  Je les conserve pour certains usages comme des appliqués, du « color blocking », des masques et des sous-vêtements.  J’ai une tablette dans mon étagère de tissus qui est justement réservée aux chutes mais elle était pleine à craquer ces derniers temps, il n’y avait même pas de place pour un seul petit bout de tissu.

Being a sewist one accumulates not only fabric but also remnants and fabric scraps that are too big to be thrown away and too little to make a full garment.  I keep them for different purposes, like appliqués, color blocking, masks and underwear.  I have a shelve full of remnants in my fabric stash and lately it was overflowing, I couldn’t fit any more.

Il était temps de prendre action!  Raphaëlle et moi avions besoins de nouveaux sous-vêtements donc je me suis attelée à la tâche.  Pour Raphaëlle qui a 13 ans et demi j’ai utilisé, dans sa plus petite taille, le patron d’Urban Fairy qu’elle fourni avec sa formation « Coudre sa première culotte ». C’est formation est d’ailleurs très instructive surtout au niveaux des méthodes pour coudre les différents types d’élastiques possible.  Comme j’avais fait des réserves d’élastiques dans le but justement de coudre des culottes, je me suis amusée avec les couleurs et les types d’élastiques, j’ai parfois posé de l’élastique à picots qui a sur un des coté une petite bordure en dentelle et parfois de l’élastique en biais que l’on pose à cheval sur la bordure.  En tout j’ai fait 19 paires de petites culottes pour Raphaëlle ainsi elle en aura assez pour un bout de temps.

It was time to take action!  Raphaëlle and I needed new underwear so I went ahead and sewed them.  For Raphaëlle, who is 13 and a half, I used the smallest size from an Urban Fairy Pattern that is included with her tutorial in French « Coudre sa première culotte ».  It’s a really great tutorial to learn the different techniques for sewing with different types of elastics.  Since I had accumulated reserves of elastic in prévision of sewing underwear, I had plenty to choose from.  I sometimes went with the picot elastic which has lace on one side and at other times with the fold over elastic commonly called FOE.  In all I made Raphaëlle 19 pairs so she’ll have some for a while.  

Pour moi c’était la première fois que je n’aventurais à faire mes sous-vêtements.  Je vous ai déjà parlé de mon abonnement à la boîte couture IndieStitch.  La boîte de février contenait le patron Olivia Bralette & Panties de Désigner Stitch.  J’ai donc puisé dans mes retailles pour de plus grandes chutes pour pouvoir me réaliser de petits ensembles.

It was my first time sewing underwear for myself.  I had already told you about my sewing box subscription; IndieStitch.  The February box contained the Olivia Bralette and Panties set  from Designer Stitch.  So I went looking for larger remnants to sew myself a couple of those sets.

J’ai commencé par la culotte, je vous averti, elle taille grand! Ça m’a pris deux essais avant de trouver la bonne taille, toute deux trop grandes mais j’avais pris pour tester des retailles que j’aimais plus ou moins.  Après la seconde culottes j’étais prête à couper dans les grandes chutes que j’avais mis de côté exprès. 

The pattern has different types of panties/briefs, I started with the briefs but didn’t like them on me so I went finally with the panties.  I had to undersized twice, it sizes really big.  I had taken remnants I liked less for my first tries.  After the second pair I was set to go, I had altered the pattern for a nice fit on me. I was ready to cut into the nicer remnants.

Le soutien gorge je l’ai doublé entièrement avec du « power net » que j’avais en stock, ce qui offre un plus grand maintien. Je dirait qu’il taille un peu grand aussi, surtout au niveau du bonnet qui est un peu pointu à mon goût, j’ai repris un peu la couture du bonnet et là ils font à merveille!  Le tissu principal dans les deux cas est un jersey de coton assez épais, comme ils faisaient parties de mes chutes je ne me souviens plus d’où ils proviennent. J’ai l’intention de me faire quelques culottes de plus maintenant qu’il me fait parfaitement.

I fully lined the bralettes with power mesh which I had in stock and which offers a greater support. It sizes big as well, especially the cup size which is a little pointy for my taste. A seam in the cup fixed the fit for me and now it fits beautifully.   The main fabric in both cases are a thick cotton jersey , since they are remnants I don’t remember where they’re from.  I will make a few more panties for myself now that the pattern is perfectly adjusted.

Robes en duo

Coup de cœur pour ce jersey de coton à motif d’autruche ! Je l’aime trop… il fallait que je le couse tout de suite, même si il fait plutôt été. Et qu’à Montréal… c’est encore un peu l’hiver. Je me suis donc lancée à la recherche du patron parfait et c’est la Drama Dress de George and Ginger qui a gagné. Je l’avais déjà fait à l’automne — dans la version robe droite — mais cette fois, je l’ai faite en version robe patineuse… donc avec la jupe qui tourne ! 

It was love at first sight with this cotton jersey featuring ostrich! I love it so much that I just had to sew it right away even though it looks summery amd we’re still in the midst of winter here in Montréal. So I went in search of the perfect knit pattern and the Drama Dress from George and Ginger won. I had made it in the fall but had made the straight skirt version, this time I went with the full skirt because I still like a dress that twirls!

Seul petit hic — trop pressée de la coudre — j’ai oublié de l’allonger. Donc elle est un peu courte. Mais pas grave : je la porterai quand même — car elle me plaît beaucoup. Ce patron, c’est une vrai perle ! De plus, il a plein d’options qui permettent de réaliser des robes au look très différents (col, goutte devant, lavallière, jupe droite ou patineuse, trois longueurs de manches). Je vous le conseille fortement ! D’ailleurs, il est facile et rapide à coudre : aucun doute que je la referai ! 

My only mistake was that I was too much in a hurry to sew and forgot to lenghten it so it is a little short but I’ll wear it anyways I’ll just show a little more legs! This pattern is a pearl, it has so many different options that you can create very different dresses with the same pattern. I highly recommend it and it is easy and fast to sew. I have no doubt that I will make it again.


La seconde robe que j’ai cousu dans la même journée est la Colombe d’Urban Fairy, une robe un peu plus près du corps (coupé ligne A) et qui se réalise en un clin d’œil! Celle-ci ne comprends pas d’options mais elle est également très séyante.

The second dress that I sewed in the same day is the Colombe Dress from Urban Fairy which is a French pattern company. This dress is a little closer to the body, it’s an A line dress and you can sew it in a blink. It doesn’t have options but it is very becoming.

Dans les deux cas je n’ai fait aucun ajustement, le FBA (Full Bust Adjustment) n’étant pas nécessaire avec les tricots. Les deux tissus proviennent de la boutique en ligne L’Oiseau Fabrics.

In both cases I haven’t made any adjustment , the FBA is not always necessary with knits because of the stretch of the fabric. Both knits come from the online boutique L’Oiseau Fabrics.

Zébré

L’édition printemps/été 2019 de Burda Plus a toujours été ma préférée. J’ai déjà confectionné plusieurs morceaux tirés de celui-ci et prévoit en faire au moins deux autres. Parfois, certains numéros ne contiennent rien qui m’intéresse mais celui-là est une pépite d’or !


Burda Plus magazine Spring/Summer 2019 edition is my favorite ever. I’ve already made a few garment in it and plan to make at least two more. Sometimes in an edition nothing strikes my fancy, but this particular one was really to my taste. It’s a gold mine for me!

Cette fois, j’ai réalisé une tunique en tricot. Elle présente une ouverture diagonale en bas — tant à l’avant qu’à l’arrière. Les manches sont à même le corsage et le col est fini avec un biais en tricot. Le patron ne comporte qu’un seul morceau… ce qui est très rare. J’avais oublié que les patrons Burda taillent grand, j’aurais probablement pu faire deux tailles en dessous… mais ce n’est pas plus mal, car une tunique ample se doit toujours d’être d’abord très confortable.

So this time around I sewed a knit tunic. It has a diagonal opening in the bottom both in the front and in the back. The sleeves are part of the only pattern piece for this garment. The neckline is finished with a knit bias tape. I had forgotten that Burda patterns are usually big, I could have made easily two sizes smaller but a large tunic is always comfortable so it is all right.

Le tissu est un tricot de viscose ecovero provenant de Blackbird Fabrics. Il est doux et souple. Je ne sais pas pour vous mais moi ces temps-ci je suis très attirée par les imprimés à motif animalier. Dernièrement, j’en ai acheté au moins trois différents.

The fabric is a viscose ecovero knit from Blackbird Fabrics. It is so soft an draps. I don’t know about you but lately I’ve been attracted to animal prints . I’ve bought at least three lately.

J’ai réalisé une taille 52 sans modifications et suis bien contente du résultat; c’est un morceau que je porterai beaucoup, enfilé sur une paire de leggings. Confort total pour le télétravail… tout en étant joli.

I made a size 52 without any modifications and am quite happy with the result. It’s a tunic I’m likely to wear a lot paired with leggings. It’s total comfort while I’m working from home yet it is also stylish enough for my work meetings with camera.