Commencer par terminer

image

Vous est-il déjà arrivé de laisser un projet en plan, de l’oublier complêtement pour le redécouvrir avec enthousiasme plus tard ? C’est exactement ce qui m’est arrivé avec cette petite robe. Je n’étais pas certaine du résultat : devais-je mettre un élastique à la taille… ou non ? Quelle longueur devait-elle avoir. Bref, j’étais plus ou moins heureuse avec mon début de projet, je ne savais pas trop où l’emmener.

Have you ever left a project unfinished, forgetting completely about it only to rediscover it with enthousiasm before? That’s exactly what happened to me with this little dress. I wasn’t sure about the result, wasn’t sure if I liked it, didn’t know if I should put an elastic at the waist? Couldn’t decide what lenght it should be. To say the least I was more or less happy with my project, I didn’t know which direction to take anymore.

image

Je l’ai donc mis de côté, l’ai soigneusement plié et il s’est retrouvé dans une pile de tissu. Je l’y ai complètement oublié, une année entière. Il y a quelques semaines, je fouillais dans mes tissus pensant peut-être y trouver un coton vert pour faire du biais — dont je n’ai d’ailleurs finalement pas eu besoin (ayant utilisé du croquet à la place du biais pour la dernière Marieke de Raphaëlle).

So I put it aside, I folded it cautiously and it ended up in a pile of fabric. I completely forgot about it and it stayed there, a whole year. A few weeks ago, I was looking for green cotton in order to make bias tape for the latest Marieke romper for Raphaëlle. Which, by the way I didn’t need since I used ric-rac instead.

image

Persuadé d’avoir trouvé le vert parfait, je m’empressai de sortir le tissu et, en le dépliant, quelle surprise d’y voir une robe a moitié achevée. C’était un patron maison. J’avais douté de moi, pourtant cette petite robe toute simple, en coton,était parfaite pour les chaudes journées d’été. Je m’empressai de l’essayer — tout en prenant garde de ne pas me piquer aux multiples épingles qui la tenaient en un seul morceau. Surprise : elle m’allait bien ! C’est vrai que j’ai encore gagné un peu de poids depuis l’an dernier. Elle était possiblement un peu grande, l’an dernier, alors que maintenant, elle m’allait bien.

Convinced that I had found the perfect green, I pulled on the fabric and unfolded a half done dress. It was a house pattern, I had doubted myself. But this simple little coton dress was perfect for summer days. I tried it on being careful on the pins which held it together in one piece. Surprise! It fitted me well?! It’s true that I’ve gained a few pounds since last year, it might have been a little big last year but fit me well now.

image

Le lendemain, je me suis empressée de terminer cette petite robe toute en simplicité et je compte bien la porter cet été ! Quelles trouvailles peut-on faire dans une simple réserve de tissus, tout-de-même !?!

The following day, I finished this simple little coton dress and I fully intend to wear it this summer! What discoveries one can make in a fabric stash! Lol

Publicités

12 réflexions sur “Commencer par terminer

  1. Cette petite robe verte te va comme un gant, d’ailleurs, elle t’avantage beaucoup: ni trop ample ni trop petite, juste de la bonne longueur. Tu semble la porter avec beaucoup de plaisir. Bravo! Elle te ressemble!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s