Si ça brille… c’est de l’or !

… du moins quand on a sept ans ! Raphaëlle et moi avons des goûts semblables la plupart du temps… mais il y a certaines exceptions. Elle a une attirance prononcée pour tout ce qui brille; c’est donc une vraie petite fille avec des goûts de son âge. De temps à autre, je me laisse prendre au jeu et je lui confectionne un petit quelque chose dans un tissu extravagant : c’est gagnant à coup sûr.


DSC02405
L’an dernier, par exemple, je lui ai confectionné une petite robe d’été dans un tissu à paillettes turquoises. Je ne vous dis pas le succès que j’ai eu ! Pas seulement avec elle, mais également avec toutes ses petites amies.

Il y a quelques temps, en m’arrêtant chez Plazatex sur l’avenue du Mont-Royal, j’ai découvert, un denim très mince noir à brillants dorés; en liquidation, de surcroît, il était presque donné ! Bref j’ai eu une pensée pour ma puce et pour la joie que lui apporterait ce tissu; je me suis donc laissée tenter. Et puis… tant qu’à mettre des brillants, autant y aller à fond; ainsi, lors de ma visite suivante chez Fabricville j’ai mis la main sur du biais doré. Michelle, de la boutique L’Oiseau Fabrics m’avait offert, avec une de mes commandes, deux petits hérissons dorés en flex. C’était donc l’occasion ou jamais de les utiliser, n’est-ce-pas ?  Merci Michelle ! Le tout pour le tout quoi… mais qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire avec ça ?

DSC03316

Entre nous, je regrettais un peu mon coup. J’ignorais totalement comment j’allais tirer mon épingle du jeu pour que le tout n’ai pas l’air quétaine. Et pas moyen de revenir en arrière, Raphaëlle avait tout vu et j’avais des attentes à combler.

Ma première idée fut donc d’aller de l’avant avec l’idée d’un vêtement sobre avec seulement une petite touche de doré — dans une coupe simple, classique. En feuilletant mes magazines de patrons je suis tombée sur une chemise unisexe à col Mao. Parfait, dépouillé à souhait, pas de haussement de sourcils à l’horizon. Il ne me manquait que des petits boutons dorés. Un coup de fil à mon chum : « Tu peux faire un arrêt chez Fabricville à ton retour et me prendre quelques boutons dorés d’environ un centimètre » ? Problème règlé. Avec le biais, j’ai réalisé un petit passepoil pour mettre au dos, j’ai apposé le flex à l’avant et j’ai confectionné des ourlets rapportés avec le biais doré.

DSC03320 DSC03323 DSC03321

J’étais satisfaite du résultat. Ma puce aussi mais… une petite voix chuchotait que j’aurais tout de même pu en faire un peu plus, que je n’avait pas tiré avantage des possibilités de ce que j’avais entre les mains (aurais-je par hasard regardé un peu trop d’épisodes de The Great British Sewing Bee ?). Mais voilà, il me restait du tissu; me voici donc repartie en mode création — mais fidèle, cette fois, à ma première idée de jouer le tout pour le tout avec le doré. Et voilà que je tombe sur le patron/tutoriel de la jupe à volants de Papillon et Mandarine, dans ma bibliothèque. Parfait ! Je ne pouvais pas demander mieux et j’avais entre les mains le nombre requis de mètres de biais doré ! Ma puce avait bien aimé la chemisette mais son coup de cœur fut indéniablement la jupe ! High Five pour maman !

DSC03329 DSC03328 DSC03330

Je devrais être bonne pour m’en tirer sans tissu brillant pour un bon bout de temps — pitchounette étant contentée ! Quoique… il me reste certainement un petit coupon d’un demi-mètre de ce doré qui traîne quelque part. Un petit top d’été peut-être pour aller avec la jupe ??? À suivre…

DSC03331 DSC03333 DSC03334 DSC03335 DSC03336 DSC03337

Vous trouverez le patron gratuit de la jupe à volants de Papillon et Mandarine ici. Un charme à réaliser bien qu’assez long étant donné les quelques mètres de biais nécessaire et les nombreuses fronces. Mais le résultat en vaut la chandelle : c’est 100% petite fille et je recommencerais sans hésiter.

Le patron de la chemise à col Mao provient du magazine Coudre c’est facile, Spécial Kids #9. Il s’agit du modèle Andréa. Peu de modifications ont été apportées: j’ai ajouté le passe-poil au dos, le flex à l’avant et n’ai pas posé le bouton sur la poche parce qu’il semblait superflu. J’ai réalisé la taille 130 – sans marge de couture à l’avant et au dos – puisque Raphaëlle se trouve présentement entre deux tailles. Des explications claires, une patte de boutonnage facile à réaliser avec un résultat impeccable.

DSC03339

Publicités

9 réflexions sur “Si ça brille… c’est de l’or !

    1. Quelle créativité et quel agencement. Qui aurait pu croire que les différences pouvaient s’attirer.
      Un brin de folie, oui, mais davantage une création qui inspire dans le temps.

      Bravo et belle continuité.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s