Pliage « a capella »

Je suis littéralement fascinée par le pliage, origami du tissu et smocking. La source de cette fascination, il y a de cela presque deux ans, est une petite robe et un tutoriel http://tinyurl.com/nvtd7fw. Depuis, j’en bave de créer des vêtements tirant profit de ces techniques — au pluriel puisque mon intérêt a fait des petits. J’hésitais à me lancer, n’ayant personne autour de moi à consulter sur le sujet. C’est bien beau les tutoriels sur internet — et je suis la première à en tirer profit — mais parfois on a quelques questions et nulle part où les diriger. Mais bon, quand l’envie ne nous lâche pas, il faut bien se lancer, non ?


Alors voilà, la semaine dernière je vous avais promis une capella modifiée, la voici:

DSC03192

Mes modifications : un pliage au lieu du plastron, le dos coupé sur le pli afin d’obtenir une seule pièce au lieu de deux, fente avec bride au lieu de la patte de boutonnage au dos et bracelets de poignets au lieu des poignets élastiques. Bref, un “look” totalement différent de la capella présentée la semaine dernière… mais tout aussi charmant.

DSC03194 DSC03196

Elle est portée avec le bermuda blogué la semaine dernière et le col au crochet mentionné ici : https://designparvicky.wordpress.com/2015/02/25/gratification-quasi-immediate. J’ai choisi d’utiliser un fin coton uni bourgogne et un fil argent afin de mettre le pliage en évidence. Un tissu à motif m’aurait paru trop chargé.

DSC03199 DSC03200 DSC03202Au final, je suis bien contente de m’être lancée mais j’avoue ne pas avoir suivi le tutoriel, pourtant excellent, de Do Guincho… tout simplement parce qu’il me paraissait plus compliqué de découper mon patron, de m’assurer que tout soit bien centré avant de faire les plis, et d’utiliser deux mesures différentes pour faire mes lignes de repères. D’autres tutoriels conseillent de tourner et retourner le tissu d’un côté à l’autre pour procéder au pliage, j’ai eu envie de simplifier. Pour ceux d’entre vous que ça intéresse, voici comment j’ai procédé :

J’ai débuté au centre de ma pièce de tissu (un petit coton uni bon marché, on s’entend, pas un coupon de Liberty), quitte à perdre quelques centimètres en retailles inutilisables, et j’ai tracé mes lignes verticales, à égale distance contrairement à Do Guincho. 6 au début mais j’en ai ajouté 6 autres, 3 de chaque côté, en cours de route. Mon but était d’obtenir six plis plats de large que je pourrait pincer avec un fil de broderie.

DSC03173En travaillant d’un côté vers l’autre, j’ai ramené en pliant la ligne 2 sur la ligne 1 puis la ligne 3 sur la ligne 4 ainsi que la ligne 5 sur la ligne 4. Et ainsi de suite; la ligne 6 pliée contre la 7 et la 8 également pliée contre la 7… en terminant avec l’avant-dernière ligne pliée contre la dernière.

DSC03174 DSC03175

En fait on alterne ainsi les plis creux et plats puisqu’on travaille avec une même largeur entre les plis. On utilise ainsi un peu plus de tissu mais on évite à mon avis de pénibles maux de tête. Il faut tout simplement se souvenir qu’on débute et termine par un pli plat, quelque soit le nombre de plis que l’on choisi de faire.

DSC03176Une fois mes 6 plis plats obtenus, j’ai tracé 7 lignes horizontales à distance égale, encore une fois mais avec une distance correspondant à une fois et demi la distance des lignes verticales.

DSC03177 DSC03179

J’ai ensuite stabilisé mes plis en brodant deux points (en ’x’ dans mon cas mais finalement je crois que ce serait plus joli sans le ’x’, à revoir pour la prochaine fois) à chaque intersection des plis et des lignes sur les lignes horizontales suivantes: 1-3-5-7.

 DSC03181 DSC03183  DSC03182  

Il ne me restait ensuite qu’à pincer avec deux points de broderies les intersections des plis et des lignes sur les lignes horizontales 2-4 et 6.

DSC03185 DSC03184

DSC03186


Ta-Dam ! C’est pas plus compliqué que ça !  Si jamais vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter (commentaire ou courriel), je tenterai de clarifier le processus.

Bonne couture !

En-tete

Publicités

11 réflexions sur “Pliage « a capella »

  1. Que de talent ma chère! C’est très joli, on dirait des petits bijoux là où tu as fais tes points piqués.
    Tu m’épate à chaque fois!!

    J'aime

  2. Waouh. Just Waouh. Ta robe est vraiment sublime, le commentaire d’au-dessus est tout à fait juste : tu pourrais coudre des petites perles à chaque intersection (avec le risque que ta fille ne veuille plus jamais la quitter). Et merci mille fois pour le tuto, je le garde dans un coin de ma tête.

    J'aime

  3. Quel joli pliage! c’est super mignon sur cette robe.je suis fascinée par les traits à la craie, ils sont si fins, chez moi ce n’est jamais comme ça.Je comprends le problème des tutos sur internet, moi qui n’ai personne qui sache coudre dans mon entourage!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s